Nous apprenons avec satisfaction, le 27 juillet 2018, le classement sans suite prononcer par le TGI d’Evreux, sur la mise en cause d’un de nos confrère Moniteur-Guide de pêche, adhérent à la FFMGP, au SFFMGP et à l’UNSA 3S. En effet, alors qu’éducateur sportif de son état, Moniteur-Guide de pêche, donc un enseignant d’une discipline reconnue activité physique et sportive depuis 2002. Il lui était reproché par une autorité de contrôle maritime, de faire du transport de passager, de ne pas détenir le diplôme “Capitaine 200 de la marine marchande” et de ne pas avoir son bateau classé “navire à utilisation commerciale “. Le TGI à pris acte de la législation, de la réglementation et de la Jurisprudence du 15 mars 2018, concernant les Moniteurs-Guides de pêche en milieu maritime en classant sans suite cette affaire. La FFMGP, le SFFMGP et l’UNSA 3S sont intervenus à leurs niveaux pour arriver à cette fin heureuse pour notre confrère, mais aussi pour la profession toute entière.