La FNPF et les ministères de l’Education et de l’Ecologie ont signé une convention de partenariat portant sur l’éducation à l’environnement et sur la nécessité de soutenir l’École dans son effort d’éducation au développement durable, à la biodiversité et au respect de l’environnement
Entre septembre et octobre 2015, de nombreuses écoles primaires et collèges ont proposé d’intégrer dans leur projet pédagogique, l’éducation aux milieux aquatiques. Via les communautés de communes, les syndicats de rivières ou par une démarche personnelle auprès des Maisons de la pêche et de la nature, les instituteurs, les professeurs des écoles et ceux du secondaire sont nombreux à choisir de s’adresser aux fédérations de pêche, telles que celle du Rhône ou de l’Aveyron, pour informer les écoliers.
Selon l’étude menée par la FNPF en 2013, elles étaient déjà 63 à intervenir dans les écoles maternelles, primaires, collèges et même les lycées, dans le but d’informer et sensibiliser les enfants à la vie des rivières de leur département. Pour certaines fédérations comme celle des Côtes d’Armor ou du Maine-et-Loire, grâce à des structures adaptées à l’accueil des scolaires, cet apprentissage est assuré depuis une vingtaine d’années.

Aujourd’hui, fortes de leur succès, elles possèdent plusieurs animateurs diplômés, dédiés à l’éducation à l’environnement, qui se déplacent également dans les établissements. Des animations pour les tous petits de moyenne section de maternelle sont même développées en partenariat avec les académies, notamment dans le Maine-et-Loire.